La Russie pourrait couper l’accord OPEP+ en juillet prochain

0
5

La Russie pourrait ne pas prolonger l’accord conclu avec l’OPEP sur la réduction de la production de pétrole (OPEP+) au second semestre de 2019, a indiqué mercredi le président du Fonds d’investissement direct russe (RDIF), Cyril Dmitriev.

Il est possible que la Russie décide en juillet de ne pas maintenir l’accord de réduction de la production conclu avec l’OPEP. Mais cela ne signifie certainement pas le retrait de la Russie de l’accord avec les pays de l’OPEP, qui a été très important pour la stabilisation du marché”, a souligné le responsable russe lors d’une interview.

Il a souligné que l’accord OPEP+ a permis une croissance des recettes budgétaires et des bénéfices pour l’industrie pétrolière russe de plus de 25%, à 7000 milliards de roubles (environ 108 milliards de dollars), qualifiant ses retombées de « succès historique » pour la Russie.

« La position russe sur le prolongement de l’accord OPEP + a été clairement énoncée. Elle invite à augmenter la production mondiale pour faire face à la croissance de la demande en été. Mais l’OPEP affirme que les réserves de pétrole sont toujours au-dessus de la norme et il est conseillé de prolonger l’accord », a noté M. Dmitriev.

Les pays composant l’OPEP devraient formuler leur décision de prolonger ou pas l’accord de baisse de production lors de la réunion des pays de l’OPEP+, prévue les 3 et 4 juillet prochain.

La Russie a adhéré en décembre 2018 à l’accord OPEP+ qui prévoit la réduction de la production des plus grandes puissances pétrolières à – 1,2 millions de barils par jour. La part de production de la Russie suivant cet accord est de 228 000 barils par semaine.

Comments

0 comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here