CAN 2019: L’Algérie écarte le Sénégal

Riyad Mahrez et l’Algérie ont lancé un avertissement à leurs adversaires de la Coupe d’Afrique des Nations en s’imposant 1:0 face au Sénégal de Sadio Mane au Caire, jeudi dernier.

A son retour de suspension, Mane a eu du mal à impressionner Youcef Belaili, qui s’est écrasé à la 49e minute pour assurer à l’Algérie une place en huitièmes de finale.

Cela fait près d’une décennie que l’Algérie n’avait pas atteint les demi-finales de la Coupe du Monde de la FIFA 2010, une performance très prometteuse pour l’Afrique du Nord devant un public nombreux dans un stade bluster du 30 juin.

Toutefois, le Sénégal, à la recherche d’un premier titre continental, devrait encore rejoindre l’Algérie en huitièmes de finale à l’issue de la phase de groupes contre le Kenya, le 1er juillet.

Mane a été l’un des trois changements apportés à l’équipe sénégalaise qui a battu la Tanzanie 2:0 lors de son premier match. Cheikhou Kouyate a remplacé Salif, blessé, en défense centrale. L’entraîneur algérien Djamel Belamdi est resté avec l’équipe qui a fait basculer le Kenya par le même score.

La saison dernière, le Sénégal de Mane a repris une rivalité de Premier League qui avait vu Liverpool s’imposer dans une course au titre palpitante. Au début, le Sénégal de Mane contrôlait la possession du ballon, mais sans tester le gardien algérien Raïs M’Bohli. La crinière gonflait un coup franc et Keita Balde se trompait complètement sur un autre coup franc.

Après avoir absorbé les progrès du Sénégal avec un certain réconfort, l’Algérie s’est affirmée et Bagdad Bounedjah a permis à Edouard Mendy d’ouvrir le score sur une frappe déviée qui a dévié de peu à côté.

Bounedjah, qui avait inscrit 39 buts en seulement 21 départs pour Al Sadd (Qatar) la saison dernière, semblait avoir des chances de marquer pour son deuxième match en Egypte, lorsqu’il a soulevé le ballon sur Mendy avant de dégager Kalidou Koulibaly qui battait en retraite.

L’attaquant algérien hochait de la tête à côté d’un coup franc de Mahrez et obligeait Mendy à forcer derrière une tentative éraflée d’un coup de pied arrêté.

La pause n’a pas réussi à arrêter l’élan de l’Algérie, car Bounedjah, à la suite d’une attaque de grande envergure, a laissé Sofiane Feghouli à l’écart, mais les Renards du Désert ont rapidement réussi une belle percée.

Après que le Sénégal ait concédé la possession du ballon, Feghouli s’est retiré de la ligne d’arrivée sur la droite pour que Belaili touche le ballon et l’envoie dans les pieds d’un Mendy immobile et myope.

Après s’être créé de nombreuses occasions lors d’une victoire décisive sur la Tanzanie, l’attaque sénégalaise a trouvé une Algérie compacte beaucoup moins indulgente et Mahrez a failli doubler la mise grâce à un but pétillant de loin.

L’Algérie a survécu à une frayeur tardive lorsque Bounedjah a failli par inadvertance enfoncer un coup de pied arrêté dans son propre filet, mais c’est une démonstration qui devrait alimenter la confiance de la nation dont le seul titre est venu en 1990 sur son sol.

https://www.youtube.com/watch?v=b9cZgAGgwZc